Carte grise en ligne : les sanctions encourues en cas de non-respect des procédures

La carte grise, aussi appelée certificat d’immatriculation, est un document obligatoire pour tous les propriétaires de véhicules. Depuis quelques années, les démarches pour l’obtention ou la modification de ce précieux sésame se sont simplifiées grâce à la mise en place de services en ligne. Cependant, il est essentiel de respecter scrupuleusement les procédures, sous peine de s’exposer à des sanctions parfois lourdes. Zoom sur les risques encourus et les meilleures pratiques à adopter.

Qu’est-ce que la carte grise en ligne et quelles sont les démarches à suivre ?

La carte grise en ligne est un service qui permet aux propriétaires de véhicules d’effectuer différentes démarches liées à leur certificat d’immatriculation sans se déplacer en préfecture. Il est ainsi possible de réaliser une demande d’immatriculation pour un véhicule neuf ou d’occasion, un changement d’adresse, une modification des caractéristiques techniques du véhicule ou encore une demande de duplicata en cas de perte, vol ou détérioration.

Pour effectuer ces démarches, il est nécessaire de se rendre sur le site officiel de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), qui est le seul organisme habilité à délivrer des cartes grises. Une fois connecté à son compte personnel, l’utilisateur doit remplir un formulaire en ligne et fournir les documents justificatifs requis selon la démarche à effectuer. Le paiement des taxes et frais liés à l’immatriculation se fait également en ligne, par carte bancaire.

A lire aussi  Les démarches à suivre en cas de sinistre avec une assurance covoiturage

Les sanctions encourues en cas de non-respect des procédures

Ne pas respecter les procédures de demande ou de modification de sa carte grise en ligne peut entraîner des sanctions administratives et financières. Voici les principales situations où ces sanctions peuvent être appliquées :

  • La non-déclaration d’un changement d’adresse : lorsqu’un propriétaire de véhicule déménage, il dispose d’un délai d’un mois pour actualiser l’adresse figurant sur sa carte grise. En cas de non-respect de ce délai, il s’expose à une amende forfaitaire de 135 euros.
  • L’absence de demande d’immatriculation : lorsqu’une personne acquiert un véhicule neuf ou d’occasion, elle doit le faire immatriculer à son nom dans un délai maximum d’un mois après l’achat. Si ce délai n’est pas respecté, l’amende peut atteindre 750 euros.
  • L’absence de duplicata suite à une perte, un vol ou une détérioration : lorsque la carte grise est perdue, volée ou détériorée, il est nécessaire de demander un duplicata dans les plus brefs délais. En cas de contrôle sans certificat d’immatriculation, l’amende est de 135 euros.
  • Le non-respect des délais pour les démarches en cas de cession du véhicule : lors de la vente d’un véhicule, le vendeur doit déclarer cette cession auprès de l’ANTS dans un délai de 15 jours, et l’acheteur doit effectuer la demande d’immatriculation à son nom dans un délai d’un mois. Si ces démarches ne sont pas réalisées dans les temps, les sanctions peuvent aller jusqu’à 750 euros.

Il est important de noter que ces sanctions s’appliquent également si les démarches ont été réalisées, mais que les informations fournies sont erronées ou incomplètes. Par ailleurs, certaines infractions peuvent entraîner une immobilisation du véhicule par les forces de l’ordre et sa mise en fourrière en cas de récidive.

A lire aussi  La régulation de la responsabilité des tiers dans la location de voiture

Les précautions à prendre pour éviter les sanctions

Pour ne pas être sanctionné en cas de contrôle, il est essentiel de respecter scrupuleusement les procédures liées à la carte grise en ligne. Voici quelques conseils pour éviter toute erreur :

  • Inscrivez-vous sur le site officiel de l’ANTS et vérifiez régulièrement votre compte personnel pour vous assurer que toutes vos démarches ont bien été prises en compte.
  • Conservez précieusement vos justificatifs (factures, certificats d’immatriculation provisoires…) pendant une durée minimale de 5 ans, afin de pouvoir les présenter en cas de contrôle.
  • En cas de doute sur la procédure à suivre, n’hésitez pas à consulter le site de l’ANTS ou à solliciter l’aide d’un professionnel habilité (garagiste, concessionnaire…).

En résumé, la carte grise en ligne est un service pratique et rapide pour effectuer toutes les démarches liées à l’immatriculation de son véhicule. Cependant, il est impératif de respecter les procédures et les délais impartis pour éviter des sanctions souvent coûteuses. En cas de doute, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel pour vous accompagner dans vos démarches.